3 compétitions

Les films peuvent être inscrits dans une ou plusieurs catégories des trois compétitions suivantes.

15 catégories

Les grands enjeux de l'environnement

1 - Lutte et adaptation au changement climatique

Le défi de l'adaptation et le combat nécessaire face à l'impact du changement climatique

Réchauffement des climats, montée des océans et inondations, incendies de forêts et désertification: la modification durable des conditions atmosphériques exige donc de réduire l'utilisation des énergies fossiles, d'améliorer les performances énergétiques, et de produire des énergies renouvelables. Cette adaptation passe par des mesures à prendre par les institutions, les collectivités et les entreprises et offre ainsi des opportunités d'innovation économique, sociale et environnementale.

3 - Mers, océans et milieux aquatiques

La protection des équilibres biologiques des mers, océans, coraux et des milieux naturels aquatiques des lacs et rivières

Pendant des siècles, l’humanité a agi comme si mers et océans, véritables poumons de la terre, lacs et rivières, étaient des ressources inépuisables, capables de nous nourrir et d’absorber tous nos déchets. Face à l’inexorable extinction de nos massifs coralliens, de nos mangroves,  l’assèchement des marais et des zones humides, la mise à mal des zones de reproduction de poissons, la fonte des banquises,  les milieux aquatiques sont menacés, mais également les ressources éco-systèmiques, les ressources de pêche et même de chasse dans le grand Nord. La liste des menaces qui pèsent sur tous les milieux aquatiques naturels est sans limites: eaux usées, pesticides, hydrocarbures, plastiques et même aquaculture. Il faut assurer une productivité pérenne des pêcheries et une résilience des éco-systèmes marins en assurant le maintien de la biodiversité.

2 - Préservation de la biodiversité

La préservation de la faune et de la flore 

La protection des espaces naturels et de leurs ressources sont nécessaires. De même, la connexion à la biodiversité est un vecteur d’éducation au respect de la nature, à sa beauté, et cette richesse est source d’éveil et d’inspiration. La diversité de ce patrimoine naturel doit être sauvegardée pour que la faune et la flore puissent survivre, s'alimenter, se reproduire afin d'enrayer le déclin des espèces et la dégradation de leur habitat, seule possibilité de favoriser la diversité des écosystèmes.

Les domaines d'application écologique

4 - La transition énergétique

Les énergies solaire, éolienne, géothermique, marine et la biomasse ainsi que maîtrise de la consommation d'énergie

Recherches, développements, réalisations et projets se multiplient dans le domaine des énergies renouvelables, de nouvelles technologies sont mises en oeuvre par les entreprises et les administrations; ces actions permettront d'économiser les ressources naturelles et une meilleure efficacité énergétique en résultera.

6 - Habitats, territoires et cadre de vie

Grand consommateur de ressources, d’énergie et source d’artificialisation des sols, fortement émetteur de gaz à effet de serre, notre habitat impacte fortement climat et biosphère.

Concevoir, développer et entretenir une « ville durable », c’est en faire un terreau propice à l’innovation environnementale, culturelle, sociale et économique grâce à des infrastructures et des stratégies adaptées, un maillage d’association, incubateurs, fablabs et tiers-lieux. Les mobilités partagées, un habitat à haute qualité environnementale et basse consommation mais accessible à tous, ainsi qu'une meilleure cohésion sociale sont les conditions d'une plus grande qualité de vie sur nos territoires demain à l’instar d’une partie croissante de la population concevant son lieu de vie en harmonie avec la nature : néo-ruraux, communautés, éco-lieux et autres modes de vie alternatifs.

8 - Eco-tourisme et voyages responsables

Le tourisme responsable sur terre et sur l'eau, urbain et rural

L'éco-touriste est un voyageur responsable et solidaire qui réduit son impact sur l'environnement et les populations locales : il respecte les éco-systèmes, sauvegarde les sites et crée des rapports humains; le slow tourism, le voyage initiatique et spirituel, l'éco-tourisme fluvial ou forestier, urbain ou rural, le “woofing” sont l'inverse du tourisme de masse par la pratique de l'éco-hébergement et la façon de se déplacer (sans prendre l’avion notamment) et de se connecter à l’autre et à son environnement au cours du voyage ou encore de privilégier des régions environnantes plutôt que de partir à l’autre bout du monde.

10 - Consommation durable et éco-labels

Produits éco-labelisés, commerce équitable, “zero waste”, consommation collaborative, “second hand”

Acheter un produit lorsqu'on s'engage dans une consommation "différente", c'est aussi choisir une provenance géographique, régionale ou locale, c'est privilégier un label respectueux de l'environnement, c'est réduire la quantité des emballages, privilégier le commerce équitable, lutter contre la surconsommation et l'endettement, participer au tri sélectif  et préférer l'utilisation à la possession.

5 - Agriculture et ressources durables : terres, mers, forêts

L'agriculture responsable, la gestion des sols, forêts et ressources, la lutte contre la déforestation

L'agriculture durable, permaculture, biodynamie, agro-écologie, élevage raisonné ; la gestion des ressources permet la reproduction des espèces sur le long terme. La protection et gestion des forêts et de la ressource bois intègrent dans leur aménagement des objectifs économiques, environnementaux et sociaux qui accroissent la résilience.

7 - Transport et éco-mobilité

Transports urbain, routier, ferré, fluvial, aérien et inter-modalité

L'éco-mobilité résulte de l'utilisation de transports moins polluants, à moindre impact sur l'environnement et la santé, : co-voiturage ou bus et voiture hybride/électrique/hydrogène, ferroutage ou transport fluvial, tramways ou vélo en ville, cyclo-tourisme ou randonnées pédestres...et l'inter-modalité combinant plusieurs types de transports et technologies pour optimiser l'utilisation des infrastructures ainsi que la sécurité.

9 - Production durable, économie circulaire, dêchets, pollution

Pour un développement économique durable: recyclage, revalorisation, “upcycling”, “lowtech”, lutte contre pollution et déchets et en faveur d’une meilleure empreinte environnementale

Nos modes de production se traduisent par une exploitation croissante des ressources naturelles, terres rares et énergies ainsi que par une pollution qui affecte l'équilibre climatique, la diversité biologique et notre cadre de vie. Un nouveau modèle de développement avec des modes de production plus résilients créerait un gisement potentiel d'activités par le traitement des eaux et déchets, la récupération de matières premières, par le recyclage d'appareillages électriques et électroniques, afin d'aboutir à une filière verte créatrice d'emplois nouveaux tout en luttant contre l’impact de l’homme.

 Les questions de société

11 - Santé & qualité de vie

La qualité de vie et le bien-être, “slowlife”, “one health”, lutte contre le stress, prévention et sécurité sanitaire

Vie urbaine, pollutions sonores, électroniques ou toxiques, malbouffe, stress… Il est de plus en plus évident que nos modes de vie doivent évoluer pour préserver notre santé et notre bien-être : privilégier une alimentation saine (vegan, vegetarien, flexitarien, bio…), ne pas oublier l’importance du lien social, de la transmission inter-générationnelle, ainsi que le respect des savoirs faire ancestraux, des médecines traditionnelles ou alternatives, savoir cultiver son intériorité et se reconnecter à soi et à la nature mais, aussi, comprendre les liens entre santés environnementale, animale et humaine comme la crise du Covid nous l’a révélé. La recherche d’équilibre et d’harmonie doit revenir au cœur de nos priorités.

13 - Action humanitaire et solidarité

La solidarité et les actions contre l'exclusion, l'illettrisme, la pauvreté ou le handicap, pour la sécurité alimentaire et énergétique

La solidarité et l'assistance humanitaire, c'est soulager un être humain qui souffre de la faim ou du froid, qui est handicapé, réfugié ou illettré, qui est issu de la diversité raciale ou culturelle. Cette action sociale agit pour l'éducation, la culture, les soins de santé, l'accès à la nourriture, l'énergie, l'eau potable, et se donne pour mission de soulager les victimes des catastrophes naturelles et, de plus en plus, des événements causés par l'homme.

15 - Innovations et sauts technologiques

Une 4ème révolution technologique pour le 3ème millénaire

Génomique, robotique avancée, objets autonomes, éco-matériaux, ergonomie biométrique, nanotechnologies, machines intelligentes, objets connectés, réseaux intelligents, biomimétisme... Ces technologies de rupture dessinent un avenir industriel plus durable, avec une moindre empreinte environnementale: elles fondent l'économie de la connaissance dans le monde interconnecté du Big Data.

12 - Organisations et responsabilité sociale

La responsabilité des entreprises, des individus et des organisations vis-à-vis de leurs effets sur la société

La responsabilité sociale et environnementale (RSE), c'est l'engagement par lequel les diverses organisations intègrent les préoccupations sociales dans leurs activités et leurs investissements socialement responsables: bien-être au travail, motivation des cadres, éducation et formation continue, égalité des chances, santé et sécurité au travail, respect de l'environnement, des institutions, des fournisseurs et des consommateurs.

14 - Droits humains

Protection de la femme, de l’enfant et des plus âgés, respect des diversités, LGBT, droits des personnes handicapées ou des migrants

Il est indispensable de protéger les femmes et enfants de tous types de violences, éduquer à l’acceptation de l’autre dans sa différence, sensibiliser à la non-violence et l’égalité des droits pour chaque être humain et notamment l’accès au travail et à une vie décente et, enfin, assurer la dignité dans la vieillesse et la fin de vie. Pour les réfugiés politiques, les migrants économiques et climatiques, les déplacés ruraux, cela demande une véritable politique d’intégration. Les droits humains incluent le respect des diversités, diversité culturelle, raciale, sociale, religieuse, diversité sexuelle et de genre. Ils sont naturels, imprescriptibles, inaliénables, inhérents à la personne.