Radicalité, héroïsme et un peu de mystique

Par Alexandre Pasche, directeur d’Eco&co, communication verte et responsable

Vous êtes chargé d’environnement ou de responsabilité sociale dans une entreprise ou dans une collectivité. Et, ça y est, le développement durable est devenu stratégique ! D’ailleurs, vous devez concevoir un film vidéo qui explique à quel point le développement durable fait partie de votre organisation, voire de ses gènes.
Oui, mais comment vous y prendre ? Comment briefer votre agence de communication qui n’est pas spécialisée en communication responsable ?
Voici, pour vous aider, un résumé des tendances observées en juin au 6e Deauville Green Awards, le festival de la communication audiovisuelle verte et responsable. 

1. La fin de la RSE

La Responsabilité Sociétale des Entreprises ou Organisations (RSE) est désormais ringardisée au profit d’une attitude de transformation beaucoup plus radicale et ambitieuse. Ne parlez plus « d’écogestes » (éteindre la lumière en sortant, faire des impressions recto-verso…) désormais perçus comme notoirement insuffisants. A l’heure de la « transition environnementale et sociale », les entreprises et collectivités doivent drastiquement élever leur niveau d’exigence.
C’est tout le sens du film Setting the bar low (mettre la barre bas) de l’association EWG.org. Le film, assez désopilant, passe en revue des exemples d’exploits minuscules depuis le début du siècle : sauter une barre placée à quelques centimètres du sol, gravir un montagne de quelques mètres, composer et interpréter une symphonie de quelques notes… L’allusion aux entreprises est explicite : les petits efforts « volontaires » sont dérisoires. Il faut désormais s’engager sans ambiguïté en proposant notamment des produits respectueux de la santé avec la garantie d’un tiers de confiance, le label EWG Verified.

https://www.youtube.com/watch?v=jicPA7mbaYc
EWG - Wander - Wander and Larry Shanet - USA

filmDGA17 SettingtheBarLow web

2. Les héros du quotidien

La tendance était déjà perceptible 2016. C’est désormais une vague de fond. Fini le temps de la dénonciation, finie la sensibilisation, place à la valorisation. La dénonciation a été faite, la sensibilisation est acquise. Pour obtenir une vraie mobilisation, valorisez ceux qui se bougent pour la planète.
C’est le sens du film You are Greenpeace. Il rend hommage aux anonymes qui, par leurs dons, leurs donations ou leurs engagements se rangent aux cotés de Greenpeace, ceux qui participent anonymement à la préservation de la planète comme David « qui milite pour l’interdiction des néonicotinoïdes » .

https://www.youtube.com/watch?v=wKfojYYB_64
Greenpeace in Central- and Eastern Europe - Andreas Daxer - Michael Rittmannsberger - Austria

DGA17 filmGreenpeace web

3. Un peu de mystique

Au paléolithique, les hommes considéraient les rivières, les montagnes, les sangliers ou les mammouths comme des divinités. Il semble que ce sentiment mystique revive aujourd’hui.
C’est ce qui frappe dans le film Hiking Miracles (Les miracles de la randonnée) consacré au GR 20. Le documentaire raconte la communion entre les paysages grandioses de la montagne corse et une jeune randonneuse inexpérimentée. La beauté frappante des paysages, de la musique et celle de randonneuse font partager une véritable expérience mystique au public.

https://www.youtube.com/watch?v=wKfojYYB_64
Michal Janos - Beauty of Adventure - Czech Republic

filmDGA17 HikingMiracles

 

Article paru dans le magazine Décisions Durables n°32 septembre 2017.